Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
bulletien de laetitia

danse contact improvisation: la pleine conscience en mouvement

 

Mindful-ART - atelier improvisation et méditation

 

Danse contact Improvisation et Mindfulness - une semaine de rencontre et performance - octobre 2012 - à Paris 



l'art de la danse par la présence consciente au corps,
en VIDEO


Steve paxton  steve-paxton.jpg  et son travail sur la colonne vertébrale



Où pratiquer  ? dansecontact.jpg 


explications :


I. La danse Contact Improvisation (CI) est une danse créative émergeant d’un contact physique entre partenaires
.

 

Originaire des états Unis, cette danse d’expression fut lancée en 1972 par Steve Paxton, gymnaste et danseur, élève de Merce Cunningham. Dans le sillon du développement de la danse modern. La chorégraphie de représentation est devenue auto-reflexive, intéressée par ce qui constitue l’expérience supportée par un langage personnel, et authentique.

 

La pratique de la danse contact explore  les forces dynamiques qui régissent tout mouvement : élan, inertie, friction, au contact  des forces gravitationnelles comme la pesanteur et le poids des corps: perdre et de retrouver son équilibre.

 On assiste à un échange de poids et de rôle dans un va et vient, une bascule ; passivité/activité, demande/réponse, porté/être porté ; tomber/repousser…. C’est une expérience de relation.

 


II. Que se passet-il lorsque les partenaires échangent leur poids, soulèvent, portent, se confrontent, se laissent tomber, s’abandonnent à la pesanteur ?

 

Ce qui compte, c’est ce qu’on découvre à travers l’expérience– à l’écoute du flux, et dans le même temps, un champ de conscience qui s’élargit ;

 

Un programme technique minimum permet de s’entraîner à développer les muscles qui vont faciliter l’assouplissement, la recherche du centre de gravité, la réception du poids et le travail des articulations.

 

Un échauffement en position couché-assise-debout, dont le but est de se relaxer, de sentir la pesanteur et de prendre conscience de sa propre respiration, de sa vision périphérique ainsi que de son équilibre, permet de chauffer le corps à s’accorder.

 

Dans la danse contact des exercices d’éducation somatiques sont mis en place afin de stimuler la perception proprioceptive ;  le quatrième œil !

 

Une cession typique de CI commence par un moment de présence à soi où le participant renoue avec le sol, avec son corps. Il s’étire, prend conscience de sa respiration, de son poids, de l’environnement où il se trouve. Puis, naît la présence de l’autre, perçue d’abord comme une vibration, puis comme une légère pression en un point quelconque de son corps. C’est le point de contact, où la pression fluctue, change et se répercute dans le duo. L’équilibre est précaire, et voilà que dans la fluidité des appuis, je m’abandonne, basculant par-dessus mon partenaire pour me retrouver au sol. La liberté que je ressens est affaire de responsabilité. En agissant avec lenteur, une force tranquille permet de faire face aux surprises et aux urgences. La danse est engagée qui se regarde agir et bouger.



  IV La danse Contact-Improvisation ; un état de méditation en mouvement

                                                  

Dans la danse-contact improvisation, la lenteur des mouvements, l’attention et la concentration aux sensations kinesthésiques, la recherche du mouvement juste, le souffle, l’exploration du poids et la recherche d’équilibre favorisent une expérience d’introspection.

 

Le moi, qui est pare excitation corporel, se délie de sa bogue et s’incorpore dans les articulations et la peau en vue de se rassembler.

 

Le 1er temps de la danse-contact improvisation est un contact d’intimité avec le corps qui se réveille à ce qui le meut.  Le transpersonnel sera alors de vivre l’expérience d’habiter un corps dont les limites fluctuent – ouverture du champ de conscience, fonction de l’attention portée et du désir de l’élan.

 

Car l’autre dans le contact improvisation sera approché dans sa réalité matière, poids, mouvement propre. C’est alors une rencontre de deux corps qui est proposée dans ce qu’elle a d’unique et de singulier ;

 

La force ou l’énergie de l’improvisation, du spontané, pourra être vécu comme conscience témoin d’un savoir du corps et d’un espace/temps particulier.

 

C’est davantage l’état méditatif et de pleine conscience qui sont favorisés – être pleinement dans son corps -  afin de toucher à une réalité ultime,celle d’un momentum où les frontières de l’égo s’abaissent pour laisser place au sentiment d’être le joyeux instrument d’une énergie qui circulent à travers et entre les participants de la danse.

 

video festival de Fribourg 

 

Mindful-ART - ateliers improvisation et méditation présente : 

Atliers contact improvisation - forum sophrologie plurielle 2009

Atelier contact inprovisation - forum GRETT "corps et transpersonnel" 2008

  

 

quelques Lieux de danse contact –improvisation à Paris

 

- Jam du vendredi  18h-21h
Studio Multitude : 10 ter rue Bisson, Paris 20e

- Jam Musicontact Impro 
A l'espace Oxygène, premier samedi de chaque mois.

- Canal Danse
Organise plusieurs jams hebdomadaires (samedi et lundi soir),  et nombreux cours et stages.
Infos: 01 40 13 14 82

- point Ephemère - paris 10 - mercredi Soir

- www.projetdici.com. propose ateliers et stages  

- Le CND http://www.cnd.fr/ centre national de la danse, Pantin 93

et La Ménagerie de Verre http://www.menagerie-de-verre.org/ proposent régulièrement des stages/cours de Contact Improvisation

-  le danseur et chorégraphe Didier Silhol donne des cours le mardi matin au studio  Mutltitude: 01 40 37 84 24-

- L'Artec http://www.artec.f  propose quelques formations

http://www.contactimpro.org/ association de contact-improvisation à Montréal

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article